Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.

Retour d'expérience : Paris (75)

 Daniele AGUANNO-PROMONET - 18 Février 2019 - Débat organisé à la demande de la Mairie du VI eme arrondissement.

 

Vos observations et ressentis sur la tenue du débat:

Débat animé en co-médiation avec Dominique CHEVAILLIER-BOISSEAU.

Environ 200 à 250 personnes pour ce deuxième débat organisé par la mairie du 6ème arrondissement. Nous avions préalablement préparé la soirée avec l'équipe dédiée de la Mairie.
Outre la présence des deux médiateurs pour l'animation, la Mairie du 6ème avait prévu la présence d’un « garant » pour veiller au bon déroulement des débats (contrôle du temps de parole et éviter les débordements ou propos non conformes aux règles du GDN). 
La particularité de ce 2ème GDN à la mairie était de laisser le public choisir les thèmes à débattre, pouvant inclure ceux du GDN et d’autres sujets nationaux.
Nous avons donc procédé dans un premier temps au recueil des thèmes proposés, puis après regroupement et établissement d’une liste (en lien avec le garant), le débat a démarré. Il s’est déroulé dans un climat très participatif avec des interventions très diverses et riches.
 L’animation à deux est certainement une plus-value, notamment avec un large public. La nécessité de bien fixer le cadre, les règles de parole et de veiller à donner la parole le plus équitablement possible.


Comment avez-vous rédigé votre synthèse ?

Nous n'avions pas à effectuer le compte-rendu qui était assuré par les services de la Mairie du 6ème arrondissement à partir de l'enregistrement effectué.


Quels enseignements en tirez-vous ?

Une participation citoyenne très positive, avec la volonté d’apporter des contributions argumentées. Une expérience collective, au départ pas très évidente, mais réellement riche et positive.


Quels conseils donneriez à vos confères animateurs de débats ?

L’animation à deux est recommandée pour améliorer la fluidité du déroulement, en particulier avec un large public. 
La nécessité de bien fixer le cadre, les règles d'intervention et de veiller à donner la parole le plus équitablement possible.

Vous êtes intéressé par la médiation ?